Compte-rendu FIJ

266 participants (133 couples) venus de 28 pays se retrouvent ...

Premier jour des Championnats du Monde de Kata
Les 4e championnats du monde se déroulent ce week-end en Italie, à Pordenone, ville située à proximité de Venise et Trévise dans la région de Frioul Venitie. Cet événement est organisé par la FIJLKAMA (fédération italienne) en collaboration avec les clubs locaux : Villanova Sport Center, le Judo club Tarcento, la région et la ville de Pordenone. Habitués aux organisations européennes, les dirigeants ont fait leurs preuves et l’ont démontré dès  le premier jour de la compétition avec un public venu très nombreux.

Le président du comité d’organisation, Stephano Stefanel, et toute son équipe, avec à la baguette le « maestro » Muzzin, a déjà réussi son premier défi : celui de mobiliser une ville autour d’un événement. Car pour eux le championnat a débuté il y a plusieurs semaines avec une sensibilisation vers les écoles, une exposition sur le japon et une conférence avec les représentants du Kodokan.

266 participants (133 couples) venus de 28 pays se retrouvent pour conquérir les  5 titres mondiaux
On regrettera l’absence de l’Iran toujours classée au niveau mondial. Malgré cela le niveau est une fois de plus particulièrement élevé. 5 couronnes mondiales sont ainsi à distribuer en Nage No Kata (24 couples participants) , Katame No Kata (24 couples) et Juno Kata (31 couples) le premier jour ; Kime No Kata (24 couples) et Goshin Jitsu (30 couples) le second jour.

Le classement est établi de la manière suivante : les engagés sont repartis en 2 groupes, les 3 meilleurs de chaque groupe sont qualifiés pour la phase finale. Les notes sont remises à zéro et après une autre prestation, le classement définitif est établi. A chaque prestation le nombre de points obtenus est affiché sur un écran et le public peut ainsi suivre l’évolution du classement. 5 juges notent toutes les phases de cérémonial et de technique.

Domination Japonaise
Cette première journée a vu la domination des japonais : 3 épreuves, 3 titres et en Juno Kata, un record pour les japonaises Yokoyama et Omori. 4 championnats du monde… pour 4 titres !  Belle prestation également pour les Italiennes et première médaille mondiale pour la France. En Nage No Kata, les tenants du titre Sakamoto – YokoYama ( Japon) conservent leur titre. A remarquer dans cette catégorie l’arrivée des Coréens avec une très belle 2e place et le retour de la paire Roumaine Surla – Fleisz, déjà classée en 2009 et 2010. En Katame No Kata, le podium a été entièrement renouvelé.

Nage No Kata :
1/ Sakamoto – YokoYama (Japon)
2/ Lee – Jo (Corée)
3/ Surla – Fleisz  (Roumanie)

Katame No Kata:
1/ Nakayama – Hayashi (Japon)
2/ Frey – Chow (Allemagne)
3/ Fregnan – Moregola (Italie)

Juno Kata:
1/ Yokoyama – Omori (Japon)
2/ Sozzi – Fritoli (Italie)
3/ Wirtz – Voindrot (France)

 

 

 
Deuxième jour des Championnats du Monde de Kata
Les championnats du monde viennent de se terminer avec les 2 dernières épreuves : Kime No Kata ( 24 couples engagés) , et Goshin Jitsu (30 couples engagés) .
Pas de surprise , les couples Japonais ont dominé les 2 catégories. En Kime No Kata le couple IMANO et SHIMIZU succèdent aux triple champions du monde Japonais TAKEISHI et UEMATSU . Les Espagnols BLAS et CHUNG se classent 2 me comme en 2009 et 2010 et pour la 3me place la Belgique obtient sa première médaille mondiale avec DE MARTELEINE et INGHELBRECHT.
Même scénario en Goshin Jitsu, les Japonais TAKEDA et MIYAZAKI succèdent à leurs compatriotes HAMERA et YAMAZI, 3 fois champions du monde. Seconds , comme en 2010 et 2011 , les italiens VOLPI et CALDERINI . Troisièmes les Espagnols VERANO et GONZALES, 3emes en 2009 et 2011.
 

 

"Une grande qualité" pour le Président de la FIJ
M. Marius VIZER, présent lors de l’événement , a déclaré que « ces championnats se sont révélés d’une grande qualité, et qu’il faut leur donner  plus d’ampleur et de professionnalisme …cela a été un grand événement , nous sommes sur la bonne voie »
Pour M. UEMURA , Président de la Fédération Japonaise et du Kodokan « le développement du judo passe aussi par les compétitions de Kata, c’est une activité qu’il faut promouvoir et soutenir par des actions » Pour preuve les championnats du monde 2013 devraient se dérouler au Japon dans la salle mythique du Kodokan.
Satisfaction pour le Comité d'Organisation
Côté comité d’organisation et son président Stephano Stefanel «  je suis satisfait  et je félicite toute mon équipe et de tous les partenaires pour leur implication. J’espère que les délégations ont été satisfaites »…..Même discours pour le maire de la ville M. Claudio Pedrotti « Toute une ville et la région se sont mobilisés pour cet événement, ce fut un grand moment pour nous ».
Pour conclure M. Franco Cappelleti , directeur de la commission katas pour la FIJ, mesure la progression positive dans tous les domaines « les championnats du monde ont été créés il y a 4 ans, aujourd’hui nous avons la satisfaction de constater que de plus en plus de pays participent, que le niveau technique est excellent et que le nombre de pays médaillés augmente . Je souhaite que cette compétition trouve sa place parmi les grands événements organisés par la FIJ »
Kime No Kata
1/ IMAO Shiji - SHIMIZU Kazunori (Japon)
2/ BLAS Fernando - CHUNG Seu U Chan (Espagne)
3/ DE MARTELEIRE Dirk - INGHELBRECHT Christophe (Belgique
Goshin Jitsu
1/ TAKEDA Takeshi - MIYAZAKI Junichi (Japon)
2/ VOLPI Ubaldo - CALDERINI Maurizio (Italie)
3/ VERANO Jesus - GONZALES Maximo (Espagne)